Les chats

Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Extrait de : Les Chats de Charles Baudelaire, Spleen et idéal, Les fleurs du mal, Livre de poche 677